DÉVOTION 2020

DÉVOTION 2020

juillet 7, 2020

Lecture biblique: Psaumes 33: 1-22; 34:1-22
«Exaltez avec moi l’Éternel! Célébrons tous son nom! » (Psaume 34: 3).

Mon mari et moi partageons notre vie avec quatre de nos petits-enfants. Il y a quelques mois, lorsque les deux aînés étaient en visite chez nous, ils ont trouvé une loupe dans le tiroir de mon bureau.Ils étaient curieux de savoir de quoi il s’agissait, alors je les ai emmenés dehors et leur ai fait découvrir les merveilles d’une inspection rapprochée de notre environnement.

Nous avons observé une feuille, examiné la racine d’un pissenlit (oui, nous en avons quelques-uns dans notre cour) et examiné le fin filament d’une toile d’araignée tendue de notre terrasse à un buisson voisin.

Les fleurs qui semblaient «ordinaires» à première vue se sont révélées incroyablement complexes et belles lorsqu’elles ont été agrandies. Mes petits-enfants étaient fascinés!

Depuis cet après-midi, les deux ont souvent frappé à notre porte et ont demandé à « emprunter » la loupe afin de faire une nouvelle découverte dans l’arrière-cour.

Ils ont découvert que les plus petits objets, lorsqu’ils sont observés à la loupe, deviennent impressionnants!

De minuscules détails sont soudainement visibles et une nouvelle beauté apparaît. Je ne peux pas compter combien de fois ils nous ont appelés : « Grand-mère, pépé, viens voir! Tu dois voir ça! »

Dans notre verset de réflexion, le psalmiste David a dit: « Exaltez avec moi l’Éternel! Célébrons tous Son nom! »

Que signifie exalter le Seigneur? Charles Spurgeon (1834-1892) a prêché que cela signifiait «élever Dieu».

Cela correspond au mot hébreu original traduit par agrandir, ce qui signifie «faire grand».

Spurgeon ne suggérait pas que nous pouvons rendre Dieu plus grand qu’Il ne le soit, pas plus que la loupe n’agrandira une fleur.

C’est plutôt notre point de vue qui change. Une observation approfondie révèle des détails que nous n’avions jamais vus auparavant.

Spurgeon enseignait que nous devons promouvoir Dieu, Le prendre et Le faire connaître.

Lorsque nous prenons le temps de lire attentivement la Parole de Dieu et de faire de notre mieux pour étudier le cœur et l’esprit de Dieu, nous faisons de nouvelles découvertes à Son sujet.

Nous Le voyons d’une nouvelle manière. Nous réalisons qu’Il est plus grand, meilleur, plus merveilleux et plus capable de résoudre tous les problèmes auxquels nous sommes confrontés.

Et notre réponse naturelle est de nous exclamer d’émerveillement, de partager nos découvertes, et d’appeler les autres à venir voir; bref, à Le magnifier!

Aujourd’hui, nous pouvons nous concentrer sur notre Dieu insondable, puis être prêts à partager nos découvertes!

Contexte

Psaume 33

L’auteur du Psaume 33 n’est pas identifié; il n’a ni de titre. Ce psaume prend la forme d’une méditation et peut avoir été chanté comme un hymne de réjouissance et d’adoration.

Il s’ouvre sur un appel à l’adoration et comprend trois sections principales: louange à Dieu pour Sa Parole et Son œuvre de création (versets 1-9), dans l’histoire (versets 10-17) et dans le pouvoir rédempteur (versets 18-22) .

Les instruments à cordes mentionnés au verset 2 ne diffèrent que par leur forme; ils étaient tous tenus dans la main et pincés avec les doigts.

La harpe est l’un des plus anciens instruments de musique connus; à cette époque, elle avait un cadre en bois avec sept, huit ou dix cordes et était assez petit pour être facilement transporté (voir 1 Samuel 10: 5).

Le luth (ou lyre) peut être d’origine phénicienne. Il était probablement, légèrement plus grand que la harpe et fournissait probablement les sons les plus bas de la musique.

Les «nations » mentionnées au verset 10 étaient les Gentils. Celles-ci étaient opposées à «la nation dont l’Éternel est le Dieu» (verset 12), qui était la nation juive.

Psaume 34

Le Psaume 34 est classé comme une complainte individuelle. Selon la suscription, il a été écrit par David après avoir  » changé de comportement devant Abimelech ».

Cela se réfère à 1 Samuel 21: 12-13 où David, à cause de sa crainte d’ Akisch roi de Gath, « a changé son comportement devant eux et se montra comme fou ».

Une explication pour les noms différents du roi est que Abimelech (cité dans la suscription ), signifie «mon père est roi», et était très probablement un titre désignant la lignée royale, tandis que Akisch était le nom réel du roi.

Semblable à bien des égards au Psaume 25, le Psaume 34 a été écrit sous forme acrostiche, chaque vers commençant par une lettre successive de l’alphabet hébreu.

Cependant, une lettre (et donc un verset) manque entre les versets 5 et 6, et le verset 22 ne suit pas le modèle.

Le commentaire d’Adam Clarke suggère que placer le verset 22 entre les versets 5 et 6 donnerait au psaume une meilleure fluidité.

Psaume bien-aimé, le thème est celui de la louange pour la grâce de Dieu. L’exhortation à la louange est renforcée par le témoignage personnel du psalmiste de la délivrance de la peur, du danger, des ennuis et des afflictions.

Le verset 7 est la première référence à «l’ange du Seigneur» dans les Psaumes. C’est la phrase de l’Ancien Testament pour la Présence Divine qui est à la fois identifiée à Dieu et distincte de Lui.

Le verset 20 est un regard prophétique sur la crucifixion de Jésus.

Bien que les soldats romains aient généralement cassé les jambes des criminels qui ont été crucifiés afin d’accélérer leur mort, les os de Jésus n’ont pas été brisés.

Regarder de plus près

D’après le Psaume 34: 7, autour de qui campe l’ange de l’Éternel?

Quels sont les résultats et les avantages de magnifier le Seigneur?

Le chant et le jeu d’instruments de musique sont souvent mentionnés dans les Psaumes. De quelles autres manières pouvons-nous louer le Seigneur?

Conclusion

David a reconnu que le Dieu qui a commandé le monde à l’existence est concerné par nos besoins quotidiens, et l’a magnifié avec des chants et des témoignages publics. Nous voulons faire de même!