DÉVOTION 2020

DÉVOTION 2020

juin 2, 2020

Lecture biblique : Proverbes 12: 1- 28; 13:1-25.
«La vie est dans le sentier de la justice, La mort n’est pas dans le chemin qu’elle trace. » (Proverbes 12:28)

Je travaille pour une entreprise d’autobus scolaires et l’un de mes rôles est d’enseigner aux nouveaux employés comment conduire des autobus.

Habituellement, les personnes qui n’ont jamais conduit de véhicule de quarante pieds( les bus) sont principalement soucieuses de faire la marche arrière avec l’autobus ou d’apprendre à faire des virages à droite et à gauche sans heurter le trottoir ou toucher les autres véhicules.

Nous qui faisons ce travail depuis quelques années savons qu’après avoir maîtrisé quelques techniques simples, les nouveaux conducteurs pourront traverser des routes étroites et sinueuses ou un trafic urbain encombré sans problème.

Notre plus grande priorité n’est pas dans l’enseignement de la technique, mais dans le développement d’un engagement profond envers la sécurité. Nous savons qu’il est essentiel que les chauffeurs de bus soient non seulement compétents, mais aussi prudents!

Mon objectif est d’inculquer à chacun de nos nouveaux collaborateurs une passion pour la sécurité.

Si les conducteurs comprennent vraiment l’importance du respect de la sécurité, les directives procédurales seront suivies même lorsque personne ne les observe.

Ils seront constamment vigilants au volant, conduiront de manière défensive et accorderont une attention particulière aux conditions routières et environnementales.

Ils ne prendront pas ce qui peut sembler être des risques mineurs ou n’ignoreront pas les procédures de sécurité de routine qu’ils savent devoir être effectuées, car ils seront pleinement conscients que de telles violations pourraient menacer leurs moyens de subsistance ou même leur vie.

De la même manière, je pense que l’auteur des chapitres d’aujourd’hui avait le désir ardent d’inculquer à ses auditeurs une passion pour la justice.

Il savait que s’ils comprenaient son importance vitale, ils respecteraient les sages instructions de vie pieuse qu’il présentait.

Ils «aimeraient l’instruction» et veilleraient à éviter les «conseils des méchants».

Ils se détourneraient de ceux qui ont un «cœur pervers» et d’autres «vains» et veilleraient à ne pas tomber dans «le filet des hommes mauvais» (Proverbes 12: 1,5,8,11-12).

Ils tiendraient compte de l’avertissement selon lequel «l’âme des transgresseurs mangera la violence» et trouveront l’assurance que «La justice garde celui dont la voie est intègre »(Proverbes 13: 2,6).

L’exhortation que nous lisons dans ces chapitres est aussi profitable aux gens de nos jours qu’à ceux de l’époque de Salomon.

Pour plaire à Dieu, il faut encore vivre avec droiture. Plutôt que de considérer cela comme une obligation forcée, cela devrait être le désir de notre cœur, notre passion!

Nous devrions vouloir vivre avec droiture parce que nous comprenons, comme le dit notre verset de réflexion, que «La vie est dans le sentier de la justice, La mort n’est pas dans le chemin qu’elle trace. »(Proverbes 12:28).

Le chemin que nous choisissons a des conséquences ultimes et éternelles. Choisissons de suivre la voie de la justice!

Contexte

Le texte d’aujourd’hui contient cinquante-trois versets. Dans au moins dix-huit d’entre eux, les résultats de la «justice» (ou des mots étroitement liés comme juste, bon, ou vérité) contrastent nettement avec la «méchanceté» (ou méchants, trompeurs, menteurs et pécheurs).

Dans aucun de ces versets, une troisième alternative n’est proposée; il n’y a pas d’intermédiaire entre la justice et la méchanceté. Les résultats des choix positifs et négatifs effectués sont clairement définis et contrastent fortement.

Au verset 3 du chapitre 12, le mot «affermit » fait référence à la réussite. Quoique les gens puissent atteindre le sommet de leur domaine par des moyens contraires à l’éthique, leurs réalisations seront éphémères. Le juste, en revanche, est en sécurité et satisfait à la fois dans cette vie et dans la vie à venir.

La phrase sombre du verset 12, «Le méchant convoite ce que prennent les méchants », signifie probablement que les méchants veulent un moyen facile d’acquérir des richesses en emportant ce que les autres ont accompli grâce à un travail acharné.
Cependant, les résultats des efforts d’un homme juste seront permanents.

Les deux versets suivants renforcent le fait que les paroles et les actes d’une personne auront une récompense.

La déclaration au verset 21: « Aucun malheur n’arrive au juste», devient plus compréhensible lorsqu’elle est considérée dans une perspective éternelle.

Bien que des événements troublants arrivent aussi bien aux justes qu’aux méchants, celui dont la confiance est en Dieu comprend qu’il y a un bien ultime en toutes circonstances, car c’est la promesse de Dieu à Ses disciples.

Ce bien n’est peut-être pas perceptible dans cette vie, mais il sera clair dans l’éternité. Les méchants, ceux qui n’ont pas la sagesse de Dieu, sont incapables de saisir cette perspective.

Le sens du verset 24 est que la diligence sera récompensée, tandis que la paresse est coûteuse. L’affirmation selon laquelle «la main lâche sera tributaire» signifie que l’homme paresseux se retrouvera soumis au travail forcé.

Au chapitre 13, le verset 4 est un exemple du thème de la «sagesse et du travail» qui apparaît fréquemment dans le livre des Proverbes. L’affirmation selon laquelle «l’âme des hommes diligents sera rassasiée.» signifie que le diligent prospérera.

Le verset 7 présente un paradoxe en affirmant qu’un homme riche pourrait ne rien avoir et qu’un homme pauvre pourrait avoir de grandes richesses.

L’auteur a souligné que l’individu qui est riche en biens de ce monde mais qui laisse Dieu hors de sa vie est pauvre dans les choses qui comptent vraiment.

Bien que la pauvreté ne garantisse pas le bonheur, celui qui a confiance en Dieu vivra une vie riche et gratifiante même s’il manque des biens de ce monde.

Les commentateurs offrent une variété d’opinions concernant la signification du verset 8. Ce passage semble dire que si les richesses peuvent fournir une mesure de protection contre le danger, les pauvres ne se sentent pas menacés en raison du fait que la pauvreté leur donne une insignifiance relative.

Les versets 13 et 14 offrent un autre avertissement concernant l’importance d’obéir à la Parole de Dieu.

Les références à la «parole», au «commandement» et à la «loi» tout au long du livre indiquent que la vérité révélée (une compréhension des voies de Dieu telles qu’elles sont données à l’homme) est présupposée dans les Proverbes.
 

Regarder de plus près

Selon Proverbes 12:13, quel piège emprisonnera les méchants?
 
Proverbes 12:25 fait référence à «l’inquiétude » dans le cœur d’un homme. Quels sont les synonymes contemporains de ce mot? Quels sont les problèmes dans la société qui pourraient provoquer ce sentiment?
 
Tout au long du Livre des Proverbes, le concept d ‘«entendre» la sagesse est un thème. De quelles façons pouvons-nous renforcer nos capacités d’écoute?

Conclusion

Si nous comprenons vraiment l’importance de la droiture, nous ferons tous les efforts pour aligner nos vies avec une instruction sage pour une vie pieuse; nous comprenons que le non-respect de cette règle aura des conséquences éternelles!