DÉVOTION 2020

DÉVOTION 2020

juillet 1, 2020

Lecture biblique : Psaume 18: 1-50
«Éternel, mon rocher, ma forteresse, mon libérateur! Mon Dieu, mon rocher, où je trouve un abri! Mon bouclier, la force qui me sauve, ma haute retraite! » (Psaume 18: 2)

Notre famille faisait du camping chaque été quand je grandissais, et au fil des ans, nous avions visité de nombreux endroits pittoresques à travers le pays.

Ma région préférée était la vallée de Yosemite dans les montagnes de la Sierra Nevada en Californie. En fait, je considère toujours que c’est le plus bel endroit que j’aie jamais visité.

Comme la vallée est remplie de jolis paysages fantastiques de types images cartes postales , pour moi les caractéristiques les plus impressionnantes sont les gigantesques blocs de granits.

Le plus grand d’entre eux, appelé à juste titre El Capitan, s’élève à plus de neuf-cent quatorze mètres au-dessus du fond de la vallée.

Cet imposant bloc rocheux est si énorme et impressionnant que vous avez vraiment besoin de le voir pour croire! Tout effort que je ferais pour le décrire ici ne montrerait jamais sa vraie image.

Je suppose que le psalmiste a ressenti la même limitation du langage humain lorsqu’il a utilisé une série de phrases descriptives dans notre verset de réflexion pour tenter de décrire Dieu.

Les mots sont tout simplement inadéquats! Cependant, les comparaisons de David nous aident à comprendre la stabilité et la sécurité très réelles qu’il avait trouvées dans le Seigneur.

Lorsque David décrit Dieu comme «mon rocher», je visualise quelque chose d’immense; peut-être un bloc comme El Capitan.

C’était une façon pittoresque de montrer que Dieu est solide, stable et immuable ; Celui sur lequel David savait qu’il pouvait toujours compter.

David a également appelé Dieu «ma forteresse». Cette comparaison de Dieu avec une forteresse naturelle fortifiée dénote la protection et la sécurité de la manière la plus profonde.

Un bouclier portatif offre une certaine protection, mais rien de tel que celui d’une forteresse! Le psalmiste avait trouvé ce lieu de véritable sécurité qui existe en Dieu Seul.

Le mot libérateur signifie «celui qui sauve ou libère». David savait que Dieu l’avait non seulement sauvé de ses ennemis physiques, mais aussi des afflictions et des tentations.

Un «bouclier» à l’époque de David était un type de rempart; encore une fois, cela faisait référence à la protection non seulement contre ceux qui le poursuivaient, mais aussi contre les flèches enflammées de Satan.

La «corne de mon salut» est une métaphore relative aux bêtes à cornes qui repoussent, dispersent et détruisent leurs ennemis; David savait que Dieu était son Sauveur et Celui qui pouvait et voulait triompher de tous ses ennemis.

La «haute tour» représentait un lieu de refuge hors de portée de quiconque tenterait de nuire.

Cette collection d’images visuelles nous permet de connaître l’incroyable sécurité que Dieu était pour David.

Cependant, ces versets sont aussi pour nous. Ses paroles et descriptions de Dieu peuvent aussi être les nôtres!

Dieu est là pour être notre force, notre forteresse et notre rocher. Il est toujours présent pour nous délivrer de notre ennemi spirituel et nous protéger du danger.

Comme le psalmiste, nous pouvons et devons Lui faire confiance!

Contexte

Psaume 18

Écrit par David après qu’il est devenu roi d’Israël, le Psaume 18 est une chanson de reconnaissance, qui reflète la bonté de Dieu.

Il s’agit du psaume le plus long du livre I (entre les psaumes 1 à 41) et il est presque identique à 2 Samuel 22.

Bien que le psalmiste soit au sommet de sa domination royale au moment de la rédaction de cet article (voir les versets 43-45), il se désignait lui-même comme «le serviteur de l’Éternel» dans la suscription, et ne prenait aucune gloire pour lui-même.

Il s’était plutôt concentré entièrement sur la louange glorieuse de la puissance et de la majesté de Dieu.

La structure de ce psaume n’est pas très soudée, mais passe d’une pensée à l’autre de manière extemporanée.

David a alterné entre s’adresser directement à Dieu dans des déclarations d’amour et d’adoration, et se remémorer des moments où il faisait face à un péril extrême mais était délivré par la puissance surnaturelle de Dieu.

Dans les versets 7-15, les aspects dramatiques des forces naturelles symbolisent la colère et la vengeance de Dieu.

La «fumée sortant de Ses narines» et le «feu dévorant sortant de Sa bouche» (verset 8) peuvent faire référence à un volcan, un incendie de forêt ou une pluie de météores.

Dieu est représenté comme chevauchant un «chérubin» et volant sur «les ailes du vent» (verset 10). Les chérubins dans les Écritures sont généralement associés au trône et à la souveraineté de Dieu; ils fonctionnent souvent comme des gardiens.

« Le Très Haut» au verset 13 révèle Dieu comme le souverain suprême de l’univers, qui peut prouver Sa puissance à tout moment.

Les versets 16-24 sont une réflexion sur la délivrance de Dieu. Le roi s’est appuyé sur le fait que le Seigneur délivre et justifie les Siens, et Il savait qu’il avait été innocent d’actes répréhensibles.

Bien que les ennemis de David aient été trop forts pour lui, ils n’étaient pas trop forts pour Dieu.

David a médité sur la miséricorde du Seigneur dans les versets 25-29, puis est revenu à son thème antérieur de la délivrance parfaite de Dieu (versets 30-45).

À la suite de la victoire que Dieu lui avait donnée au combat, les nations environnantes avaient capitulé devant lui, et lui étaient devenues asservies.

Le verset 43, avec sa référence au «peuple» (les Juifs) et aux «païens» (les Gentils) est une préfiguration prophétique du royaume du Christ. Un jour, Juifs et Gentils se soumettront à la règle souveraine du Seigneur Jésus.

Le psaume se termine par la proclamation de louange de David au Dieu vivant et par des louanges pour Sa délivrance et Sa miséricorde.

Regarder de plus près

Combien de noms sont utilisés pour nommer Dieu dans le Psaume 18: 2? Citez-les ?

En considérant les versets 26-27 de ce psaume, pourquoi Dieu détourne-t-Il Ses regards de certaines personnes?

Sur la base de vos propres expériences et de ce que Dieu a fait dans votre vie, quels mots utiliseriez-vous pour Le décrire ?

Conclusion

Comme David, nous pouvons avoir une confiance absolue en notre Dieu Tout-Puissant. Il est notre refuge et notre sécurité sans faille!