UN BON PAYS – DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 14 NOVEMBRE 2020

UN BON PAYS – DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 14 NOVEMBRE 2020

novembre 14, 2020

UN BON PAYS
«Car l’Éternel, ton Dieu, va te faire entrer dans un bon pays, pays de cours d’eau, de sources et de lacs, qui jaillissent dans les vallées et dans les montagnes; pays de froment, d’orge, de vignes, de figuiers et de grenadiers; pays d’oliviers et de miel.» Deutéronome 8: 7-8

La belle publicité dans le journal présentait d’énormes crevettes sur un tas de riz. Cela faisait de la publicité pour des crevettes «géantes» à un prix très raisonnable.Quand j’étais arrivée sur le marché, il y avait déjà une queue de clients potentiels, et je savais qu’ils voulaient tous le même produit.

Mon tour était venu et j’avais passé ma commande, reçu la boîte de crevettes, payé ma facture et les avait ramenées à la maison pour les préparer.

Imaginez ma surprise lorsque j’avais ouvert la boîte, de la trouver à moitié vide avec de minuscules crevettes de salade!

Combien de fois sommes-nous trompés par une publicité bien alléchante, et lorsque le produit arrive, il ne correspond pas à nos attentes?

Peut-être qu’un enfant vous a demandé de lui acheter une boîte de céréales ou un repas de restauration rapide pour enfants avec une photo d’un jouet sur son emballage; puis vous découvrez après avoir acheté ce menu, que le jouet qui devrait normalement être d’une taille de 25,5 centimètres n’est que de 7,62 centimètres!

Ou bien, avez-vous déjà acheté un complément alimentaire qui prétendait vous «rajeunir de dix ans», mais en réalité, n’avait aucun effet de ce genre?

Les publicités détaillent le plus possible les avantages des produits pour vous amener à les acheter; nous devons donc être très prudents en tant que consommateurs.

Lorsque Dieu a parlé aux enfants d’Israël du pays qu’ils allaient posséder, cela a dû paraître incroyable!

Les versets de réflexion d’aujourd’hui ne décrivent que quelques aspects de ce pays, et on dit qu’il appartient aux Israélites.

Si la promesse venait de quelqu’un d’autre que le Seigneur Lui-même, cela aurait été incroyable. Mais Dieu n’ avait pas exagéré. Chaque mot était vrai et bien plus encore. Il a dit que c’était un «bon pays», et c’était vraiment le cas!

Lorsque nous parlons aux autres du «bon pays» de l’Évangile, nous ne pouvons pas toujours trouver les mots justes pour décrire à quel point c’est merveilleux, autant que nous essayons de le faire.

Les mots ne parviennent pas à exprimer la paix, la joie et le bonheur que nous trouvons en acceptant Jésus.

Tandis que les agences de publicité ont tendance à surestimer les avantages de leurs produits, notre problème est tout le contraire: nous avons du mal à expliquer à leurs justes valeurs, les bénédictions de l’Évangile parce que c’est vraiment la meilleure chose au monde.

Aujourd’hui, prenons la décision de partager cette offre incroyable du Seigneur avec quiconque l’écoutera, et prions pour que les personnes que nous côtoyons se rendent compte que c’est encore mieux que ce que nous pouvons annoncer!