DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 23 OCTOBRE 2020

DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 23 OCTOBRE 2020

octobre 23, 2020

ÊTRE PRÉPARÉ
«Que vos reins soient ceints, et vos lampes allumées. Et vous, soyez semblables à des hommes qui attendent que leur maître revienne des noces, afin de lui ouvrir dès qu’il arrivera et frappera. » Luc 12: 35-36

Beaucoup d’entre nous ont vécu ce moment d’embarras qui survient lorsqu’un visiteur arrive chez nous à l’improviste et que nous ne sommes pas préparés pour le recevoir.

Si nous avions su que quelqu’un viendrait nous rendre visite, nous aurions ramassé ces magazines qui traînent par terre. Nous aurions rincé ce bol de crème glacée plutôt que de le laisser sur la table.

Si notre visiteur remarque ces choses qui sont en désordre, il sera probablement gentil et dira quelque chose comme ceci : « Vous n’avez pas besoin de vous déranger pour moi. Si vous veniez chez moi, c’est bien pire! »

Même si de telles déclarations étaient vraies, elles ne nous donnent aucune consolation à ce moment-là.

Lorsque nous invitons quelqu’un à nous rendre visite dans notre maison, nous nettoyons à l’avance, remettons tout à sa place, et parfois nous réorganisons même tout le salon!

Nous nous préparons! Et nous aimerions que nos visiteurs pensent que nous vivons toujours de cette manière.

Être préparé pour le retour du Seigneur est de la plus haute importance.

Un dimanche après-midi, dans un Culte des jeunes, le message prêché était sur le retour du Seigneur.

Ce même soir, l’exhortation portait sur le même sujet. Je me souviens avoir prié ainsi: «Seigneur, y a-t-il quelque chose que je dois faire ou régler pour ne pas manquer d’aller au Ciel?»

Le Seigneur avait révélé dans mon cœur qu’il y avait deux restitutions qu’Il voulait que je fasse.

Ce même soir, j’ai fait un rêve qui a également bouleversé mon cœur: je me suis approché des portes du Ciel et j’ai reconnu quelqu’un à l’intérieur des portes. On m’a regardé et on m’a dit: «Que fais-tu ici? Tu n’es pas encore prêt! »

Inutile de vous dire que j’avais rapidement fait les deux restitutions.

Quelque temps plus tard, un sermon a été de nouveau prêché sur le retour du Seigneur.

Cette fois, mon cœur était net devant le Seigneur. Cette nuit-là, je m’étais réveillé en sursaut d’un sommeil profond quand j’avais entendu une belle musique.

Je me souviens avoir eu une explosion de joie dans mon cœur. Je m’étais dit: « Le Seigneur est ici!». Ensuite, j’avais réalisé que la musique venait de la maison d’un voisin à proximité.

L’Écriture de Luc 12:38 me vint à l’esprit: «Qu’il arrive à la deuxième ou à la troisième veille, heureux ces serviteurs, s’il les trouve veillant! »

En effet, c’était bon de savoir que j’étais prêt, même si le Seigneur n’était pas venu cette nuit là.

Quand Jésus revient, nous ne voulons pas être gênés parce que nous n’étions pas préparés.

Nous voulons être excités parce que nous sommes prêts pour Le suivre !

Qu’Il aide chacun de nous à prendre soin de toute préparation inachevée et à être prêt quand Il viendra.