DÉVOTION DU 9 OCTOBRE 2020

DÉVOTION DU 9 OCTOBRE 2020

octobre 9, 2020

PAIX SUR UNE MER AGITÉE

« A celui qui est ferme dans ses sentiments Tu assures la paix, la paix, Parce qu’il se confie en toi.  » Ésaïe 26: 3

Récemment, quelqu’un m’a demandé s’il était possible de dormir sur un petit bateau alors qu’il naviguait sur une mer agitée.

J’ai vécu une telle expérience il y a plusieurs années, et je pourrais dire que la réponse est oui, surtout quand Jésus est dans la barque !

Pendant que mon mari et moi profitions de notre lune de miel, il avait décidé de nous inscrire pour faire de la plongée sous-marine.

Malgré le fait qu’aucun de nous deux ne savait faire de la plongée sous-marine, j’avais décidé d’y aller quand même juste pour la promenade en bateau et pour faire du tourisme.

Lorsque nous sommes arrivés au quai pour monter à bord de le bateau, ma première pensée était qu’il s’agissait bien d’un petit bateau. Néanmoins, nous étions montés à bord avec quelques autres personnes.

Le trajet jusqu’à notre destination était agréable, mais le retour à terre était une autre histoire. Les vagues étaient devenues très agitées.

Notre petit bateau se balançait d’un côté à l’autre et rebondissait de haut en bas.

Quand je regardais autour de moi certains des autres passagers, ils semblaient avoir l’air d’être malade! Une dame devenait littéralement verte!

J’avais pensé dire à mon mari à quel point je me sentais mal, mais je m’étais dit que je parlerais à Jésus à la place, puisque mon mari n’allait pas pouvoir m’aider à ce moment-là de toute façon.

J’avais fermé les yeux, et après cela, je ne peux pas vraiment expliquer ce qui s’était passé; mais comme j’avais commencé à demander à Jésus de m’aider, je m’étais endormie.

En fait, j’avais dormi pendant tout le voyage de retour à terre. Quand nous avons atteint le quai, une tape sur mon épaule m’avait réveillée. C’était mon mari qui me disait qu’il était temps de descendre du bateau.

J’étais tellement étonnée! Comment cela a-t-il été possible? Inutile de dire que j’étais heureuse d’être à nouveau sur la terre ferme.

Dans mon cas, au lieu de calmer la mer, Jésus m’avait donné la paix et le repos au milieu de la tempête.

Si Jésus peut donner une telle paix lors d’un événement naturel troublant comme une tempête, imaginez simplement le genre de paix qu’il peut donner à Ses enfants lorsque nous traversons une épreuve.

Tout ce que nous avons à faire est de Lui demander ce que nous voulons.