A 127

LA GUERISON DES DIX LEPREUX

Luc 17 : 11-19

LEÇON  127   –  COURS DES ADULTES

VERSET DE MEMOIRE : « Guéris-moi, Eternel, et je serai guéri ; sauve-moi, et je serai sauvé » (Jérémie 17 : 14).

  • Les Dix Lépreux qui Rencontrèrent Jésus
  1. Son voyage à travers la Samarie avait pour but de les guérir : Luc 17 :11 ; Jean 4 :4.
  2. Les lépreux étaient mis à l’écart selon la loi : Luc 17 :12 ; Lévitique 13 :45, 46 ; 2 Rois 7 :3.
  3. Leur cri en direction de Jésus était leur seul espoir : Luc 17 :13 ; 2 Rois 5 :7.
  • Le Seul Qui Retourna pour Rendre Grâces
  1. Jésus leur ordonna d’aller se faire montrer aux sacrificateurs : Luc 17 :14; Lévitique 14 :2; Matthieu 8:4.
  2. Les dix, en obéissant à l’ordre, furent guéris en cours de route : Luc 17 :14 ; Jean 9 :10, 11.
  3. La foi apporte la guérison : Matthieu 8 :13 ; 9 :22 ; Marc 10 :52.
  4. Un Samaritain retourna pour glorifier Dieu : Luc 17 :15, 16 ; 4 :27.
  5. Jésus fit des reproches aux neuf, et rendit hommage au seul : Luc 17 :17-19 ; Matthieu 8 :10.
  6. Un Chrétien est exhorté à rendre grâces à Dieu : 1 Thessaloniciens 5 :18.

COMMENTAIRE

Les Lépreux d’Aujourd’hui

A environ 60 miles (96,54 km) au Nord de la ville de la Nouvelle Orléans, dans l’État de Louisiane, une route mène au barrage du fleuve Mississipi.  Là, se trouvent cachées dans un méandre du fleuve, loin du village le plus proche, un ensemble de constructions qui pourraient être considérées comme une plantation de cannes à sucre.  Mais les hommes et les femmes qui vivent là ne cultivent pas la terre, ni ne récoltent pas la canne à sucre.  Ce sont des lépreux. Bien qu’il y ait environ 2000 lépreux dans ce pays, il n ‘y a qu’environ 400 dans cette colonie à Carville  qui est la seule aux Etats-Unis.  Les autres qui souffrent de la lèpre, sont pris en charge par des cliniques privées dans tout le pays.

On dit qu’il y a plus de 3.000.000 de personnes atteintes de cette maladie aujourd’hui dans le monde ; entre 400.000 et 500.000 se trouvent dans le seul Nigeria. Beaucoup de lépreux répondent à l’appel de Dieu, et se tournent aujourd’hui vers Christ.  Des Missionnaires disent qu’ils représentent un bon terrain pour l’Evangile, et ils y répondent de tout leur cœur, lorsqu’ils trouvent quelqu’un qui s’intéresse à eux.  Le monde les a mis à l’écart, mais Jésus leur a manifesté de la miséricorde lorsqu’Il était sur la terre. A travers des efforts missionnaires de ceux qui sont remplis de l’amour de Dieu, la miséricorde est encore manifestée à ces gens que l’on évite.

Les Lépreux des Temps Bibliques

Jésus passait par la Galilée et la Samarie.  Nous ne savons pas dans quel village Il allait entrer, mais aux abords de ce village, il rencontra dix hommes. Ils étaient écartés de la société ; ils étaient renvoyés et abandonnés des hommes ; mais ils virent Jésus-Christ.  Il étend Sa miséricorde aux personnes élevées en dignité comme aux humbles.  Il est souvent connu de ceux qui sont rejetés de la société, des humbles et des exclus, de ceux qui sont enfoncés dans le péché et dans les ténèbres.  La loi des Israélites concernant le lépreux était : « Il habitera seul ; sa demeure sera hors du camp. » Ils devaient demeurer aux alentours des villes et des villages. Il en est ainsi d’un pécheur aujourd’hui ; il est banni de la présence de Dieu. Il est écarté et rejeté. Tout ce qu’il peut faire, c’est de jeter un coup d’œil sur les gloires du salut de Dieu dans l’étonnement et crier : “ Impur, impur ! ”

C’était la loi des Juifs qui ordonnait que tout lépreux doit se tenir à l’écart et crier : “ Impur, impur,” lorsque quelqu’un s’approchait de lui (Lévitique 13:45).  A cette occasion-ci, Jésus vit les dix lépreux, et ils Le virent.  Dieu merci qu’il y a de nos jours des pécheurs qui voient Jésus.  Il y a ceux qui sont liés par les puissances du péché, de toutes sortes de maladie, d’habitudes et d’appétit qui voient Jésus.  C’est ce qui est exigé de tous les hommes qui aient jamais gagné l’amitié ou la faveur de Dieu – une vue de Jésus, le Christ du Calvaire.

Un Cri pour la Miséricorde

Ils s’écrièrent comme ils levèrent leurs mains, et dirent : « Jésus, Maître, aie pitié de nous ! » Et Jésus était là pour avoir pitié d’eux.  Il n’y a pas d’âme qui déplore son état de péché et crie pour la miséricorde sans que Jésus-Christ ne soit là pour l’écouter favorablement.  Le Fils de Dieu était là pour délivrer les lépreux ; non seulement d’une maladie répugnante qui était en train de leur ôter la vie, mais aussi de la condamnation qui demeurait sur leur cœur.  La lèpre est une chose terrible, mais le péché est plus horrible et plus répugnant.  C’est seulement la puissance de la miséricorde de Dieu qui peut rendre libre une âme liée par la puissance du péché.

Un Type du Péché

La lèpre est un type du péché.  C’est une maladie incurable ; et quoiqu’elle débute par un léger symptôme, une simple tache quelque part, elle continue pourtant à s’étendre de plus en plus, jusqu’à couvrir finalement tout le corps.  Le lépreux est paralysé, lorsque sa maladie atteint la seconde phase.  Le péché a le même effet paralysant. Beaucoup de gens aujourd’hui ne considèrent pas le péché comme étant une chose terrible.  Les gens s’enfoncent aujourd’hui dans le péché sans frein – cela ne leur dit rien.  Il produit sur eux le même effet de paralysie que la lèpre sur le corps. Il les laisse à moitié ou aux deux tiers paralysés sur le plan spirituel. Plus ils continuent, plus la maladie s’empire et plus ils sont paralysés eu égard aux conséquences graves du péché. L’une des pires situations dans le monde aujourd’hui est qu’il n’y a plus aucune aversion pour le péché.

Foi et Résultats

Quand ces lépreux s’écrièrent : “ Jésus, maître, aie pitié de nous !” Jésus ordonna : “Allez vous montrer aux sacrificateurs. » Immédiatement, les dix se mirent en chemin  en direction des sacrificateurs, non parce qu’ils virent déjà un changement quelconque dans leur corps, car la Parole dit : « Pendant qu’ils y allaient, il arriva qu’ils furent guéris. »  Ils crurent la Parole de Dieu, eurent la foi et partir sans hésiter.  Le Seigneur honore toujours la foi.  Il dit à une femme qui était malade depuis douze ans :  » Prends courage, ma fille, ta foi t’a guérie  » (Matthieu 9 :22).  Un aveugle entendit les mêmes paroles d’encouragement : “Va, ta foi t’a sauvé” (Marc 10 :52), et il s’en alla, voyant.  A un centenier, Jésus dit : “Va, qu’il te soit fait selon ta foi” (Matthieu 8 :13).

Rendez Grâces

Ces lépreux se dirigèrent vers les sacrificateurs, et comme ils allaient, ils furent purifiés.  Un seul revint, se prosterna aux pieds de Jésus-Christ, et se mit à glorifier Dieu puissamment.  Les autres ne pensaient qu’à leur délivrance de cette maladie répugnante. Ils allèrent se faire montrer aux sacrificateurs et aux amis.  Mais un homme – et il était Samaritain et étranger – revint vers Jésus-Christ.  Probablement, les autres étaient Juifs.  Jésus traversait seulement ce village, alors qu’ll partait pour Jérusalem et, en toute probabilité, cet homme qui retourna pour rendre grâces n’aurait jamais revu Jésus s’il n’était pas revenu, à ce moment-là, pour rendre honneur et glorifier Dieu.  Dix furent purifiés, mais un seul revint adorer Dieu.  Lui seul entendit les paroles : « Lève-toi, va ; ta foi t’a sauvé. » Tous furent guéris, mais un seul reçut le résultat de sa foi – le salut de l’âme.

Les neuf s’en allèrent, et comme cet homme revint, Jésus lui dit :  » Les dix n’ont-ils pas été guéris ? Et les neuf autres, où sont-ils ? » Jetez un regard sur le monde aujourd’hui, et voyez ce que Dieu a fait : des centaines, des milliers de gens doivent aujourd’hui remercier Dieu pour leur existence, et cependant, ils ne reviennent jamais Lui rendre grâces.  Que le Chrétien se réjouisse en tout :  » Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus-Christ  » (1 Thessaloniciens 5:18).

QUESTIONS

  1. Combien de lépreux, dont nous avons un récit dans les Evangiles, furent guéris par Jésus-Christ ?
  2. Combien furent guéris du temps de l’Ancien Testament ?
  3. Combien sont mentionnés dans la Bible et qui n’étaient pas guéris ?
  4. Quelles sont les quelques-unes des lois données dans Lévitique au sujet des lépreux ?
  5. Combien de lépreux y a-t-il dans le monde aujourd’hui ?
  6. De quelle nationalité était le lépreux qui fut purifié et qui vint rendre grâces à Dieu ?
  7. De quelle nationalité fut l’un des lépreux qui fut purifié du temps de l’Ancien Testament ?
  8. Qu’est-ce qui montre la foi qu’avaient ces dix lépreux ?
  9. De quelle façon les Juifs furent-ils réprimandés dans cette leçon ?
  10. Où pouvez-vous trouver un autre récit où Jésus réprimanda les Juifs par ceux d’une autre nation ?