J 125

LES BENEDICTIONS DE LA TERRE PROMISE

Deutéronome 11 : 1-25

LEÇON 125  –  COURS DES JEUNES

VERSET DE MEMOIRE : “Nul ne tiendra contre vous” (Deutéronome 11:25).

L’Amour pour Dieu

Une fois  encore Dieu exhorta Israël à prendre garde à Ses Paroles. Il leur fut dit d’aimer spécialement le Seigneur. « Tu aimeras l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta force » (Deutéronome 6:5). Si les enfants d’Israël avaient obéi à ce commandement, il n’y aurait eu dans leur cœur aucune place pour la désobéissance, l’incrédulité, les plaintes, ou tout autre péché. Par ceci « nous connaissons que nous aimons les enfants de Dieu, lorsque nous aimons Dieu et que nous pratiquons ses commandements. Car l’amour de Dieu consiste à garder ses commandements. Et ses commandements ne sont pas pénibles » (1 Jean 5:2,3). Quand quelqu’un a l’amour de Dieu dans son cœur, il ne s’éloignera pas du Seigneur. Il y a certains qui disent qu’ils aiment le Seigneur, mais leurs actions montrent qu’ils ne L’aiment pas. Jésus dit: « Si vous m’aimez, gardez mes commandements » (Jean 14:15). On montre que l’on aime le Seigneur en gardant les préceptes de Dieu, en étant fidèle et obéissant.

Dieu ne s’attendait pas  à ce que les Enfants d’Israël fissent plus qu’ils n’étaient pas capables de faire. En réalité, ils ont fait très peu de choses par rapport aux nombreuses choses que Dieu fit pour eux. « Maintenant, Israël, que demande de toi l’Eternel, ton Dieu, si ce n’est que tu craignes l’Eternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d’aimer et de servir l’Eternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme » (Deutéronome 10:12). Il faudrait beaucoup de pages pour lister  les grands actes que les Enfants d’Israël avaient vus le Seigneur accomplir.

Les Enfants d’Israël ne sont pas les seuls que Dieu ait sauvés de la malice  et délivrés de l’ennemi. Chaque Chrétien peut témoigner de la puissance de  Dieu de sauver, de garder et de protéger. As-tu jamais essayé d’écrire les choses que Dieu a faites pour toi, et les bonnes choses qu’Il te donne? Lorsque tu penses à la longue liste que cela serait, n’y a-t-il pas dans ton cœur quelque chose qui veut être obéissant  à Dieu et L’aimer davantage ?

La Terre De La Promesse.

Dieu avait aussi des bénédictions futures pour les Enfants d’Israël, s’ils pouvaient être obéissants. C’était à cette condition qu’ils devaient posséder Canaan, la Terre Promise. Dieu n’ enseigna pas la guerre aux Enfants d’Israël. Leur force et leur succès se trouvaient dans leur fidélité à Lui. Une longue vie leur fut promise après avoir gagné Canaan en possession. Plusieurs années auparavant, Dieu avait promis à Abraham que ses enfants seraient amenés dans un bon pays (Genèse 17:8). Sans nul doute ils attendaient le temps où Dieu les conduirait de l’Egypte pour  Canaan. Tout ce qu’ils avaient entendu au sujet de la Terre Promise était meilleur à celui de l’Egypte. Il leur a été dit que c’était un pays où coulaient le lait et le miel – ce qui signifie une abondance de ce qu’il y avait de meilleur (Exode 3:8).

Un jour les Enfants d’Israël envoyèrent des espions en Canaan pour voir ce à quoi le pays ressemblait. Quand ils retournèrent,  ils dirent: « Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. A la vérité, c’est un pays où coulent le lait et le miel » (Nombres 13:27). Pour preuve, ils revinrent avec des fruits du pays de Canaan. Un régime de grappes de raisins était si gros que deux hommes le portèrent à l’aide d’une perche (Nombres 13:23). La voie pour atteindre ce merveilleux pays, était d’aimer Dieu et de garder Ses commandements.

Le pays où ils allaient était différent du pays d’Egypte. Canaan était un pays de collines et de vallées sur lesquelles Dieu envoyait la pluie. L’Egypte était une plaine où il  tombait peu ou pas de pluie. La terre devait être arrosée, et en ces jours-là il n’y avait pas de pompes électriques. L’eau était amenée du Nil par de durs travaux. Les gens passaient plusieurs heures à irriguer la terre en vue d’avoir des récoltes. Dans la Terre Promise, ils n’avaient pas besoin d’irrigation, car Dieu l’arrosait avec l’eau de pluie. Le Seigneur prenait soin de la Terre de la Promesse. Toute l’année, Ses yeux veillaient sur elle.

De plus, Dieu a promis que la pluie ne cesserait pas aussi longtemps que les Enfants d’Israël seraient obéissants pour Le servir. Le Seigneur a dit qu’Il enverrait deux saisons de pluie connues sous le nom de pluie de la première et de l’arrière-saison. L’une est envoyée au temps de semailles, l’autre durant la moisson. Ainsi, les Enfants d’Israël seraient assurés de nourriture pour eux-mêmes, et pour leurs bestiaux.

La Terre de la Promesse Aujourd’hui

Le Seigneur avait promis des bénédictions matérielles aux Enfants d’Israël. Aujourd’hui les bénédictions de la « Terre Promise » sont des bénédictions spirituelles pour le peuple de Dieu. Ce que Dieu fit pour les Enfants d’Israël matériellement, Il le fera spirituellement pour Son peuple aujourd’hui. Nous avons étudié que l’Egypte est semblable au péché et au monde. Comme Dieu délivra les Enfants d’Israël d’Egypte, de même Il délivre des gens du péché, aujourd’hui. Les Enfants d’Israël prièrent que Dieu ait  pitié d’eux. Ils poussèrent des cris à Dieu de les délivrer (Exode 2:23; 3:7,8). La même prière sauvera une personne aujourd’hui. Une personne doit demander que Dieu la délivre du péché. Alors sa vie sera simplement  aussi différente que Canaan était différente de l’Egypte. Parfois, nous chantons au sujet de Canaan et combien il est bon de vivre là-bas. Nous voulons dire la vie d’un Chrétien qui a obtenu les bénédictions de Dieu. Un Chrétien aime Dieu, lui obéit et Le sert tout comme il était enseigné aux Enfants d’Israël de le faire.

Dieu a même la pluie spirituelle qu’Il envoie à Son peuple. « Il vous donnera la pluie en son temps, Il vous enverra la pluie de la première et de l’arrière saison » (Joël 2:23). Nous avons étudié au sujet de la bénédiction que Dieu donna le jour de la Pentecôte (Actes 2:1). Ses disciples étaient restés dans la chambre haute à Jérusalem. Ils « persévéraient tous d’un commun accord dans la prière » (Actes 1:14). « Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer » (Actes 2:4). L’un des disciples, Pierre, dit que c’était l’accomplissement de la prophétie de Joël (Actes 2:16). Quand Dieu dit: « Je répandrai mon esprit sur toute chair, » et ils prophétiseront (Joël 2:28). Cela s’appelle la pluie de la première saison, car les disciples semaient l’Evangile de Jésus.

En Avril 1906, Dieu bénit encore quelques-uns de Ses gens comme Il le fit au jour de la Pentecôte. Ils avaient été sauvés et sanctifiés. Ils priaient, consacraient plus entièrement leurs vies à Dieu, quand tout-à-coup, l’Esprit de Dieu descendit sur eux. Ils furent baptisés du Saint-Esprit et de feu, car ils parlaient en d’autres langues selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer, comme au Jour de la Pentecôte. C’était l’accomplissement de la prophétie concernant la pluie de l’arrière-saison. Nous vivons au temps de la moisson où des âmes sont amassées pour le Seigneur. Dieu baptise toujours des hommes, des femmes, des enfants sanctifiés pour leur donner le pouvoir de servir dans le champ de la moisson. L’as-tu déjà reçu? « Connaissons, cherchons à connaître l’Eternel … Il viendra pour nous comme la pluie, comme la pluie du printemps qui arrose la terre » (Osée 6:3).

La Moisson Sans Semailles

Dans la Terre de Canaan Dieu avait plusieurs bénédictions en réserve pour les Enfants d’Israël. Il les avertit de ne pas L’oublier après avoir                                                                                                                                                                     reçu ces bonnes choses: de grandes villes déjà bâties, des puits déjà creusés, des vignes et des oliviers déjà plantés (Deutéronome 6:10-12). “Il fit sortir son peuple dans l’allégresse, ses élus au milieu des cris de joie. Il leur donna les terres des nations, et ils possédèrent le fruit du travail des peuples, afin qu’ils gardassent ses ordonnances, et qu’ils observassent ses lois” (Psaume 105:43-45). Dieu ne conduisit pas les Enfants d’Israël à Canaan pour qu’ils servissent d’autres dieux et qu’ils L’oublient. Il leur fut dit de faire attention de peur  que leur cœur ne fût séduit et qu’ils ne se détournent de Dieu. Il leur fut dit quelles seraient les conséquences s’ils oubliaient Dieu et se tournaient vers les faux dieux du pays. S’ils se détournaient de Dieu, alors Il détournerait d’eux les bonnes choses. Le malheur les atteindrait. Dieu n’enverrait pas de pluie, par conséquent il n’y aurait pas de fruits. Sans tarder, les Enfants d’Israël ne jouiraient plus de la bonne terre pleine des bénédictions du Seigneur.

La Victoire Sur Les Ennemis

De plus, aussi longtemps que les Enfants d’Israël garderaient les commandements, ils vaincraient leurs ennemis. Il y avait des païens qui vivaient en Canaan; mais Dieu dit aux Enfants d’Israël qu’ils prendraient la terre aux nations plus puissantes qu’eux. « L’Eternel a chassé devant vous des nations grandes et puissantes; et personne, jusqu’à ce jour, n’a pu vous résister. Un seul d’entre vous en poursuivait mille; car l’Eternel, votre Dieu, combattait pour vous, comme Il vous l’a dit » (Josué 23:9,10).

Le Seigneur a promis ces choses s’ils gardaient la Parole de Dieu dans leur cœur, et s’ils étaient obéissants à garder les commandements. Nous pouvons avoir les grandes promesses de Dieu aujourd’hui en obéissant à Sa Parole. Nous serons “plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés” (Romains 8:37).

QUESTIONS

  1. Où était la Terre Promise ?
  2. Que signifie “Une terre où coulent le lait et le miel ?”
  3. Comment Canaan était-elle meilleure à l’Egypte ?
  4. Pourquoi Dieu envoyait-Il la pluie ?
  5. Pourquoi était-il important pour les Enfants d’Israël d’obéir aux commandements de Dieu et de L’aimer ?
  6. Comment chassèrent-ils de grandes et puissantes nations ?
  7. Comment pouvons-nous être plus que vainqueurs ?