DÉVOTION JOURNALIÈRE

DÉVOTION JOURNALIÈRE

avril 4, 2020

Lecture biblique : Jérémie 14: 1-22

«Parmi les idoles des nations, en est-il qui fassent pleuvoir? Ou est-ce le ciel qui donne la pluie? N’est-ce pas toi, Éternel, notre Dieu? Nous espérons en toi, Car c’est toi qui as fait toutes ces choses.»

(Jérémie 14:22)

En 2007, à cause du manque de pluie, la partie sud-est des États-Unis a connu une grave sécheresse.

Le niveau d’eau dans les lacs et les rivières avait connu un record très bas dans les États de Géorgie, de l’Alabama et de la Floride.

Même les différentes mesures de restrictions d’eau mises en place par les différents gouverneurs des États n’étaient pas suffisantes pour garantir les besoins vitaux en eau.

Le mardi 13 novembre 2007, des centaines de personnes de la région sont venues dans l’Etat du congrès américain en Georgie, pour rejoindre le gouverneur Sonny afin de persévérer dans la prière, demandant à Dieu d’envoyer de la pluie.

Bien que plusieurs personnes soient contre cette prière publique, le Gouverneur a tenu ferme et des centaines d’autres personnes ont reconnu qu’elles avaient besoin de l’aide de Dieu dans cette situation très désespérée.

Il n’y avait rien que l’homme puisse faire pour produire la pluie nécessaire, et Dieu était leur Seul Espoir.

Voici une partie de la prière fervente du Gouverneur ce jour-là:

«Notre Père, alors que nous nous présentons devant Toi aujourd’hui, nous reconnaissons que nous sommes des gens qui sont dans le besoin.

C’est Toi que nous avons besoin, et c’est Ta puissance et Tes miracles que nous avons besoin.

Et Père, nous Te demandons aujourd’hui de répondre à ce besoin.

Nous croyons que Tu es le Créateur qui a établi l’eau, et la terre, et l’air, et nous-mêmes.

Dieu, nous avons besoin de Toi, nous avons besoin de la pluie.

Père, puissions-nous sortir de cet endroit aujourd’hui avec un cœur fléchi vers Toi, reconnaissant notre dépendance totale et entière de Toi, à chaque instant, pour Tes bénédictions.

Père, pardonne-nous et conduis-nous à T’honorer comme Tu nous honores avec les pluies de bénédictions. Merci Seigneur, pour la pluie à venir. Amen. »

Le lendemain, des nuages humides s’étendant de l’Alabama au sud de la Pennsylvanie ont produit plusieurs orages et mais n’ont désespérément pas produit de pluie; cependant, le mercredi soir, la pluie est arrivée en abondance dans l’État de Géorgie. Et cela ne s’est pas arrêté en un jour.

Le mois de décembre a produit des pluies supérieures à la moyenne.

Bien que certains aient écarté cette réponse à la prière, déclarant que cela avait fait une très petite brèche dans la sécheresse globale, ceux qui avaient prié et cru que c’est Dieu qui donne la pluie, savaient que Dieu était intervenu en leur faveur.

Dans notre texte, Juda souffrait également d’une grave sécheresse. Dieu avait ignoré leurs cris pour la pluie parce qu’ils ne se sont pas sincèrement repentis de leurs péchés ni du fait qu’ils l’ont rejeté en tant que leur Dieu.

Dieu n’était pas indifférent à leur situation critique, mais le peuple devait se détourner de son adoration des idoles et se retourner à Dieu pour chercher Sa faveur pour leur vie.

Dans notre verset de réflexion, Jérémie a reconnu que Dieu est Le Seul à pouvoir fournir de la pluie, et Juda devrait continuer de L’attendre pour sa délivrance.

Dieu est le Créateur de toutes choses, y compris la pluie, et si les gens se repentaient, Il répondrait à leurs prières et apporterait l’aide dont ils avaient besoin.

Avez-vous un besoin dans votre vie que Seul Dieu peut pourvoir?

Si vous l’apportez devant le Seigneur, soumettant totalement votre volonté et votre cœur à Dieu, vous pouvez être sûr que Dieu accordera des «pluies de bénédictions» et une réponse à chaque besoin dans votre vie chrétienne.

Il a la solution à toutes les circonstances que vous traversez.

Regardez-Le aujourd’hui et croyez qu’Il entendra et répondra à votre prière!

Contexte

À cause du péché et de l’idolâtrie de Juda, Dieu avait retenu la pluie qui est indispensable pour garantir leurs récoltes et leurs approvisionnements en eau.

Le sixième sermon de Jérémie, relaté dans ce chapitre, aussi bien que dans le chapitre 15, commence par une référence à la situation critique de Juda concernant la gravité de la sécheresse et de la famine causées par le manque de pluie.

À Jérusalem et dans les régions environnantes, l’eau était inexistante pour les riches comme pour les pauvres.

Le sol était fissuré et stérile pour la culture et les semences, ce qui avait entraîné une pénurie de nourriture.

Les problèmes des animaux et leur essoufflement en détresse à cause du manque de la nourriture et de l’eau ont également dépeint la gravité de la situation.

Dans leur désespoir, le peuple de Juda s’est couvert la tête en signe de deuil et a crié frénétiquement à Dieu.

Ils ont demandé à Dieu de les délivrer pour l’amour de Son nom, indiquant que Sa réputation était en jeu, en raison de Sa relation d’alliance avec Juda.

Dieu a vu que leurs sincères prières étaient uniquement destinées à soulager leurs souffrances actuelles et ne sont pas une volonté de se détourner de leurs adorations des idoles.

Dieu a déclaré que parce qu’ils persistaient à s’éloigner de Lui, Il n’accepterait pas leurs prières et continuerait à leur envoyer un jugement à cause de leur iniquité.

De plus, Dieu a dit à Jérémie de ne pas prier pour la délivrance de Juda, car peu importe le jeûne, les sacrifices brûlés ou la prière du peuple de Juda, qu’Il n’entendrait pas leurs cris, mais continuerait à «les détruire par l’épée, par la famine et par la peste. »

Jérémie a tenté de rejeter la faute du comportement de Juda sur les faux prophètes, qui avaient promis au peuple la délivrance et la paix.

Dieu a reconnu que les faux prophètes étaient coupables de prophétiser des mensonges et feraient face à un certain jugement, mais cela n’épargne pas les gens qui étaient coupables d’avoir écouté ces faux prophètes.

La pensée de l’adversité imminente de Juda a poussé Jérémie à crier dans un chagrin intense, tout en exprimant en même temps la douleur de Dieu pour Son peuple.

Malgré les instructions de Dieu de ne pas prier pour Juda, Jérémie a ouvertement avoué les péchés de son peuple et a supplié Dieu de ne pas rompre Son alliance avec eux pour l’amour de Son nom.

Jérémie a déclaré qu’aucun des dieux des Païens ne pouvait fournir la pluie nécessaire, mais seulement l’Eternel, le Créateur de toutes choses.

Par conséquent, le seul espoir de Juda était de L’attendre.

Regarder de plus près

Comment les laboureurs ont-ils réagi à la sécheresse?
 
Pourquoi pensez-vous que Juda a continué d’écouter les faux prophètes alors qu’il était évident qu’ils ont menti ?
 
Quelles mesures devons-nous prendre lorsque nous avons besoin d’une réponse à la prière pour une situation dans notre vie?

Conclusion

Dieu est sensible à nos besoins.

Tandis que nous sondons nos cœurs et que nous nous soumettons à Lui, nous pouvons être rassurés qu’Il entend nos cris à l’aide et qu’Il travaille déjà en notre faveur.