AIDER ET ÊTRE BÉNI – DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 15 NOVEMBRE 2020

AIDER ET ÊTRE BÉNI – DÉVOTION JOURNALIÈRE DU 15 NOVEMBRE 2020

novembre 15, 2020

AIDER ET ÊTRE BÉNI
« Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus Christ. » Philippiens 4:19

Lors d’un récent repas avec des amis, notre conversation s’était tournée vers des moments où les choses n’allaient pas très bien financièrement.

L’une de mes amis a raconté comment elle et son mari avaient finalement trouvé un emploi payé à près d’un euro l’heure, juste pour qu’ils puissent s’en sortir financièrement.

Elle avait dit qu’ils avaient loué une maison chez un couple âgé qui vivait avec une petite pension.

Le propriétaire venait chez eux chaque mois récupérer le loyer; et bien que ce ne soit pas un montant important, il y’avait eu un mois, où ils avaient constaté qu’il leur manquait 46,58 euros pour payer ce loyer.

Mon amie craignait l’arrivée de son propriétaire car elle savait qu’elle devrait lui dire qu’ils n’avaient pas suffisamment d’argent pour payer le loyer ce mois-là.

Elle avait prié et avait demandé au Seigneur de les aider.

Le jour du paiement du loyer, le propriétaire était arrivé devant leur maison. Il roula très lentement, et le temps qu’il se gare et sortir de sa voiture, le facteur déposa un courrier dans leur boîte aux lettres.

Dans le courrier, il y avait une enveloppe timbrée envoyée du sud de la Californie. L’enveloppe contenait 46,58 euros en espèces, emballés dans un papier! Quelle bénédiction!

Lorsqu’ils avaient eu l’occasion de se rendre au sud de la Californie, mon amie s’était levée à l’église et avait dit qu’elle voulait remercier ceux qui avaient envoyé l’argent dont ils avaient tant besoin.

Une dame au fond de l’église s’était mise à pleurer et avait l’air triste, déstabilisant ainsi mon amie.

Après le service, cette dame était allée voir mon amie et lui avait dit: «Je suis vraiment désolé!» Puis elle avait expliqué que plusieurs mois auparavant, le Seigneur l’avait réveillée trois nuits différentes et lui avait dit d’envoyer de l’argent à ce couple. Le matin, elle avait oublié et n’avait jamais envoyé l’argent.

Elle avait dit qu’elle savait qu’elle avait manqué une grande bénédiction parce que le Seigneur avait trouvé quelqu’un d’autre pour exécuter Ses ordres.

Ce soir-là, lors de notre repas, nous avions tous réalisé les précieuses leçons illustrées par le témoignage de mon amie.

Dieu a promis de pourvoir à nos besoins; nous pouvons compter sur Lui pour venir à notre aide quand personne d’autre ne le peut.

Et parfois, Dieu nous utilise pour que cela se réalise dans la vie des autres.

Lorsque Dieu nous demande d’aider quelqu’un, nous devons nous assurer d’écouter Sa voix.

Il est merveilleux de voir les promesses de Dieu se réaliser dans nos propres vies, et aussi d’avoir un rôle à jouer en aidant à faire Son œuvre dans la vie de quelqu’un d’autre!